L’influence de l’Enneatype 4 sur le MBTI

L’influence de l’Enneatype 4 sur le MBTI

 Le MBTI et l’Enneagramme sont deux modèles psychologiques utilisés pour caractériser la personnalité des individus. 

   Là où le MBTI décrit le processus cognitif de prédilection d’une personne, l’Enneagramme analyse les intentions et blessures sous jacentes au comportement d’une personne. 

   Les deux modèles se marient à merveille et permet d’atteindre un niveau de compréhension plus fine d’un individu.

Mais comment une base énneagramme donnée influence t elle les fonctions cognitives d’un type MBTI ?

1 L’influence de l’Enneatype 4

Johnny Depp

Description de l’Enneatype 4

     L’enneatype 4 fait parti des types émotionnels avec le 2 et le 3. Sa « fixation » est de se singulariser et de trouver un sens à sa vie qui soit en adéquation avec son ressenti intérieur : cela passe souvent par une vision artistique ou une passion. Tout comme l’Enneatype 1, le 4 possède un surmoi très fort. Mais là où celui du 1 est d’ordre éthique, celui du 4 est d’ordre esthétique ou identitaire. 

Sa « passion » est la mélancolie qui nait du sentiment qu’il lui manque quelque chose que les autres possèdent.

 Le 4 va donc tout faire pour se différencier des autres et créer ce qu’il pense lui manquer. Ce qui en fait un des types les plus à même de devenir des artistes prolifiques. 

Mais l’Enneatype 4 est souvent vu comme le plus tourmenté des Enneatypes. Tourmente qu’il entretient d’une certaine façon.

Le 4 a un centre émotionnel centré sur lui même. Ce qui lui donne une bonne capacité d’introspection mais de fausses croyances sur le ressenti émotionnel des autres. 

Ce type est bien partagé entre hommes et femmes.

Pourcentages d’enneatype 4 par type MBTI

INFP ( Fi Ne Si Te ) :  44,27 %

INFJ ( Ni Fe Ti Se ) :  30,72 %

ISFP ( Fi Se Ni Te ) :   20,90 %

ENFP ( Ne Fi Te Si ) :  16,09 %

ISFJ ( Si Fe Ti Ne )  : 9,68 %

INTP ( Ti Ne Si Fe ) :  9,62 %

ENTP ( Ne Ti Fe Si ) : 6,99 %

ISTJ ( Si Te Fi Ne) :  5,00 %  

ENFJ ( Fe Ni Se Ti ) :  4,81 %

INTJ ( Ni Te Fi Se):  3,07 %

ISTP (Ti Se Ni Fe ) :  2,56 %  

ESFP ( Se Fi Te Ni ) :  2,44 %

ESFJ ( Fe Si Ne Ti ) :  1,79 % 

ENTJ ( Te Ni Se Fi ) : 1,35 %

ESTJ ( Te Si Ne Fi ) : 0,00 %

ESTP ( Se Ti Fe Ni ) :  0,00 %



Fi  (+2) :

Les profils en base 4 qui ressortent le plus sont les suivants : 

INFP ( Fi Ne Si Te ) :  44,27 %

INFJ ( Ni Fe Ti Se ) :  30,72 %

ISFP ( Fi Se Ni Te ) :   20,90 %

ENFP ( Ne Fi Te Si ) :  16,09 % ( Fi en 2nde fonction )

Même si l’INFJ ne compte pas Fi dans ses fonctions « automatiques ». Ni+Fe imite souvent très bien Fi. Et les INFJ sont souvent connus pour leurs idéalisme et leur singularité. Donc ce n’est pas illogique de trouver autant de 4 chez les INFJ. 

On peut appliquer un raisonnement similaire aux ISFJ avec Si+Fe qui imite d’une autre façon Fi. Fi : +2




Ne ( +1) :

INFP ( Fi Ne Si Te ) :  44,27 %

ENFP ( Ne Fi Te Si ) :  16,09 %

INTP ( Ti Ne Si Fe ) :  9,62 %

ENTP ( Ne Ti Fe Si ) : 6,99 %

La deuxième fonction qui ressort le plus de la base 4 de l’Enneagramme est L’intuition extravertie Ne. 

L’ENFP apparaît avec 16,09%. Et même l’INTP, qui est un type MBTI très orienté logique, compte 9,62% d’enneatypes 4 dans ses rangs. La base 4 étant pourtant une base émotionnelle.




Si (+0)

Alors que Ne semble se marier à merveille avec la base 4, on pourrait en déduire que la Sensation introvertie, sa fonction antagoniste, non. 

Eh bien ce n’est pas le cas. Les Si dom étant des introvertis, ce n’est pas incompatible avec l’Enneatype 4. Mais leur manque fréquent de créativité ( Ne inf) n’est pas non plus la meilleure association avec la Base 4 de l’Enneagramme.

 


Te (-2)

 La pensée extravertie est la fonction antagoniste du sentiment introvertie qui se voit renforcé par la base 4 de l’Enneagramme. De plus, l’individu en 4 recherche souvent à satisfaire son surmoi esthétique au détriment de la notion d’efficience si chère à la pensée extravertie. 

C’est pour cette raison que Te se marie mal à l’Enneatype 4




Fonctions cognitives privilégiées par l’Enneatype 4

Fi : Sentiment Introverti +2

À la différence de Fe qui réagit  instantanément au contact des personnes extérieures, Fi fonctionne comme un accumulateur. L’utilisateur de Fi intériorise ses ressentis emotionnels ( jaime, jaime pas). Il peut s’agir de valeurs éthiques, de passions, d’un univers artistique personnel, de sentiments à l’égard d’autrui…

L’Enneatype 4 est une base énneagramme avec le centre émotionnel tourné vers l’intérieur. Ce qui est aussi le cas du Sentiment Introverti. De plus, les 4 cherchent à se singulariser et à developper une vision esthétique plutôt que logique des choses. Le Sentiment introverti accorde lui aussi cette importance au ressenti et au besoin de se singulariser par le développement de valeurs personnelles. 



Ne : Intuition Extravertie +1

   L’intuition extravertie découvre constamment de nouvelles possibilités dans le monde exterieur en cherchant à les faire coexister. Elle relève les significations et les interconnexions afin de faire émerger une vision globale et élargie d’une situation;

 Mais là où l’intuition introvertie cible directement le cœur d’un sujet pour ensuite élargir sa compréhension des choses. L’intuition extravertie saisi le contexte global d’une situation pour ensuite en saisir le sens profond. 

 Les intuitifs extravertis raisonnent souvent par des phrases du type : « ce qui pourrait être « ,  » Et si ».

Les énneatypes 4 sont souvent perçus comme des créatifs excellant dans les arts de par leur besoin de se singulariser. Or Ne  permet de faire de nombreuses projections, de penser par arborescence et d’explorer toujours de nouvelles idées. Idéal pour  permettre à un 4 de faire preuve de créativité. 



Te-2

Pour rappel, la pensée extravertie est une logique orientée vers l’extérieur. Elle prend en compte les arguments logiques des personnes proches, cherche à solutionner un problème logique présent dans le réel et développe une stratégie avec les outils mis a disposition. Te préfère en effet utiliser des outils logiques impersonnels plutôt que ceux qui sont propres à la personne. ( Te a un côté scolaire et militaire sans son fonctionnement ).

Manque de Te : A vouloir se singulariser et développer son esthétisme, le profil 4 en perd en efficacité logique dans sa vie de tous les jours. Perdant ainsi de l’énergie à solutionner un problème logique dans le réel.  



Influence de l’Enneatype 4 sur les boucles tertiaires-dominantes

Une boucle tertiaire-dominante est un état  dans lequel la 3ème fonction d’un type MBTI interagit de façon frénétique avec la fonction dominante. La 2nde fonction perd alors de sa capacité à réguler la 3ème fonction. Cet état est souvent provoqué par des émotions négatives. 

Voici un article qui récapitule toutes les boucles tertiaire-dominante :

La base 4 de l’enneagramme agit principalement sur la fonction Fi Sentiment extraverti. 

Les profils INTJ et ISTJ ayant Fi en 3eme fonction et Te en 2nd fonction sont plus susceptibles que les autres de basculer en boucle tertiaire-dominante.

Mais les INTJ 4 et ISTJ 4 sont rares dans la population française. 

Leur force par contre est leur plus grande polyvalence car Fi et Te sont au coude à coude.

Les profils avec Ne en 3nde position ont aussi ce risque là mais de façon plus modérée : ESFJ et ESTJ en base 4 de l’Enneagramme. 

À l’inverse, ceux qui ont le moins de chances de tomber en boucle tertiaire dominante sont les ENFP ( Ne Fi Te Si )  et ESFP ( Se Fi Te Ni ) car leur fonction Fi en 2nde position est rarement supplantée par Te en 3eme position.



Enneatypes 3 et 4 : deux bases émotionnelles pourtant si opposés

Les Bases 3 et 4 ont toutes deux le centre émotionnel en principal. Mais ce qui surprend est le lien inversé qu’elles ont avec Te, la pensée extravertie et Fi le sentiment Introverti. 

La base 4 renforce Fi au détriment de Te.

La base 3 fait l’inverse et privilégie Te contre Fi.

 La base 3 peut ainsi apparaître comme la plus logique des 3 Bases émotionnelles que sont 2, 3 et 4.



Intégration et désintégration du 4 en fonction du MBTI

Pour rappel, le processus de désintégration est la capacité de prendre de façon éphémère les défauts d’une base énneagramme sans en prendre les qualités.

 L’intégration est le processus inverse. 

Attention : Lorsqu’un individu est intégré ou désintégré, il ne change pas de Base Enneagramme.

La base 4 est reliée aux énneatypes 1 et 2. 

le 4 α réprime le centre instinctif et a pour type de désintégration le 2 ;

le μ réprime le centre mental et a pour type de désintégration le 1 ;

Les types MBTI Fi-dom répriment souvent le centre mental car leur Pensée extraverti est en inférieur. Les ISFP et INFP en base 4 de l’Enneagramme sont donc plus volontiers des μ qui se désintègrent en 1.

( même s’ils sont plus rares, il en est de même pour les Fe-dom).

Ces personnes rêveuses et artistes peuvent ainsi devenir psychorigides et intolérantes avec leurs proches

——

Les types N-Dom répriment plus volontiers le centre instinctif car leur Sensation est en inférieur.Les INTJ, INFJ, ENFP et ENTP en base 4 sont donc plus généralement des 4 α qui se désintegrent en 2. Ils ont la sensation qu’on ne les aime pas assez et peuvent devenir possessifs avec leurs proches. 




Influence de l’Enneatype 4 sur quelques types MBTI 



ENTP 4w3 : Ne +1 Ti + 0 Fe + 0 Si +0

(Fonctions ombres Fi +2 et Te-2 )

Le Joker

    Joker ne recherche pas le prestige, le pouvoir ou l’argent. En misanthrope esthéte, il souhaite créer le chaos et donner une vision colorée et artistique au Mal. La notion d’identité et de singularité ( base 4) est extrêmement importante pour le Joker. D’où son apparence étrange et sa volonté de se différencier des autres. Le Joker est très intelligent mais totalement imprévisible ( Ne+1). N’hésitant pas à changer de plan toutes les 5 min ( Te-2) et à improviser selon la situation ( Ne+Ti). Et il lui arrive aussi d’être bon orateur et d’être doté d’une excellente répartie ( Ne+Fe) même si son style peut en déconcerter plus d’un. 

Le Joker reste l’ennemi le plus coriace de Batman ( INTJ 6cp). Il est amusant de noter que Le Joker possède le même ordre de fonction que Batounet : Intuition->Pensée->Sentiment->Sensation mais avec une polarité extravertie/introvertie inversée.

 Le Joker étant un Artiste chaotique et misanthrope alors que Batman est un idéaliste logique amoureux de l’ordre. 



InFJ 4w5 : Ni  Fe  Ti  Se

Fonctions ombres ( Ne+1, Fi +2 et Te-2)

Johan Liebert de « Monster« 

 Personnage fascinant s’il en est. Un INFJ dans le rôle de l’antagoniste ! Ce n’est pas souvent. On a Loki dans Marvel qui est INFJ 3. 

Johan Libert a une histoire assez similaire à Jarod dans le Cameleon. Possédant une intelligence hors norme, il a été kidnappé durant son enfance pour subir des expérimentations et tests. Sauf qu’il a échappé au groupuscule qui le détenait prisonnier. Mais là où Jarod s’est mis à jouer les justiciers, lui est devenu un tueur et un manipulateur de génie ( Ni + Fe). 

Johan est hanté par la séparation avec sa famille et le fait qu’il n’a jamais eu de nom et d’identité réelle. Étant considéré comme un rat de laboratoire. D’où son besoin insatiable de 4 de se créer une identité ( ombre Fi+2). 

Johan ne suit pas de plan précis ( ombre Te-2) mais fait preuve tout de même d’une bonne intelligence logique ( Ti) lorsqu’il  échappe aux stratagèmes du Docteur Tenma. 

Johan sort rarement les armes et préfère manipuler de pauvres gens pour faire le sale travail à sa place ( Ni dom et Se inf).




ESFJ 4w3 : Fe Si Ne +1 Ti 

Fonctions ombres ( Fi+2 Se Ni Te-2).

Sansa Stark dans GoT

Personnage trés intéressant car seulement 1,79% des ESFJ sont en base 4 de l’Enneagramme. Ce qui en fait une personalité complexe et difficile à typer. 

Ce sont les arguments de Psychoscan qui m’ont fait pencher vers une ESFJ 4. 

Sansa Stark est dans la première saison une jeune femme assez immature, omnibulée par ce que les autres pensent d’elles ( Fe dom) et rêvant un jour d’être une princesse.

Notre premier réflexe serait donc de la considérer comme une ExFJ en base 3 de l’enneagramme. Sauf que là où le 3 est travailleur et va tout faire pour être à la hauteur de ses ambitions, Sansa préfère s’enfermer dans son conte de fée et souffrir de ne pas le voir se réaliser ( envie et mélancolie du 4 ).

Elle va beaucoup apprendre de l’art de manipuler et d’influencer les gens au contact de Little Finger. Là où ce dernier utilise Ne+Fe ( il est ENTP3) pour persuader, Sansa jouera plus sur l’émotionnel avec une bonne dose d’improvisation ( Fe Ne+1). Les mêmes fonctions que son mentor mais dans l’autre sens. 

Sansa Stark devient au fil de l’histoire une excellente politicienne.

Sansa Stark n’est pas la plus à l’aise avec la logique. En début de série, Sansa apparaît comme influençable et peu sûr de sa logique personnelle ( Ti inf ) mais cela évoluera positivement avec le temps . Et elle a du mal à planifier les choses ( Te -2). Sa vie est en effet une succession de rebondissements non contrôlées.

Sansa est par contre bien une ESFJ et pas une ENFJ, voulant restaurer la gloire de sa famille et très attachée aux enseignements et traditions des Stark ( Si).

Comme tous les Fe dom en base 4, Sansa est déchirée entre son besoin d’aider et de s’adapter  aux autres et sa volonté de garder son univers intérieur et émotionnel intact et singulier.